AMBRE LAVIGNAC

Pour Ambre, la danse c’est une question de Vie et de Joie de vivre. Comme beaucoup d’entre nous, son cœur s’est envolé sur les planchers des cours de danse quand elle était petite fille. Depuis, elle n’a cessé de sauter, bouger, questionner, ressentir, chercher et Réaliser. 

Sa danse a quelque chose de très corporel, d’éclectique, de poétique et de spatial.

A l’adolescence, elle goûte et incorpore avec un naturel déconcertant les rythmes de la danse africaine, du hip-hop, de la salsa cubaine, de la samba, du modern jazz et de la danse classique. Mais dans la danse contemporaine, elle trouve son appel ! C’est l’esthétisme de Françoise Murcia, chorégraphe et enseignante de Vaison-la-Romaine, qui l’a nourrie et formée jusqu’à l’âge de 17 ans.

Au même âge, elle commence le yoga. Depuis cela l’accompagne, évolue en son centre et enrichit son approche du corps et du mouvement dansé.

Ensuite, elle apprend le flamenco durant son année à Barcelone et la danse indienne pendant ses voyages en Inde. C’est à Paris, lors de sa licence de philosophie que son rêve de voyager chaque jour par la danse et d’en devenir professeur ose prendre forme. 

En 2011 elle intègre les RIDC (Rencontres Internationales de danses Contemporaines) à Paris et en 2012, le CEFEDEM de Rouen. Au sein de ses deux écoles, elle se prépare au D.E de professeur de danse contemporaine, rencontre les techniques somatiques du Body-Mind-Centering et de l’Alexander et touche au travail artistique de divers chorégraphes tels que Joanne Leighton et Edison Roque. A Paris, elle se forme quotidiennement à la ménagerie de verre auprès de Martha Moore, Suzan Alexander, Nina Dipla, Peter Goss … 

Depuis 2013, elle développe son enseignement dans la Drôme, le Vaucluse et les Hautes-Alpes, au sein de nombreuses associations, écoles de danse et écoles primaires. Ses projets sont variés, toujours au service de l’art et de l’humain. Elle se forme également à la danse contact-improvisation. Chercheuse dans l’improvisation, elle est inspirée par la nature, le corps biologique et le dialogue existant entre notre corps et notre vie intérieure. Elle danse notamment dans un trio de performance improvisée, avec un poète et une chanteuse-musicienne. Chercheuse en danse contemporaine, elle s’inspire des œuvres d’Ohad Naharin, de Pina Baush, de Dominique Bagouet … Elle continue de faire évoluer son travail et de rencontrer celui d’artistes tels que Trisha Bauman, Antonia Pons Capo, Nadia Vadori Gautier, Shlomi Tuizer, Nathalie Carrié, Valérie Seyvet … Elle danse régulièrement sur scène, au sein de plusieurs collaborations. Ses goûts musicaux sont vastes. Elle vous emmènera dans l’univers des musiques du monde, de l’électro, de la musique classique, contemporaine, etc. Son approche ramène vers Soi, avec profondeur. Ce qui va avant tout mener son cours, c’est la connexion et la joie !